keyboard_arrow_up
ligue nationale
de volley
« Plus de Sport au Féminin »

« Plus de Sport au Féminin »

le 22/01/2021
Ce week-end marque la reprise des championnats. Petite exception faite de la Ligue AM, puisqu’une bonne partie des clubs ont rattrapé leurs retards. Montpellier avec la réception d’Ajaccio pourrait y asseoir sa domination....
lnv

Ce week-end marque la reprise des championnats. Petite exception faite de la Ligue AM, puisqu’une bonne partie des clubs ont rattrapé leurs retards. Montpellier avec la réception d’Ajaccio pourrait y asseoir sa domination. Mais ce sont les femmes qui attireront tous les regards avec l’opération « Plus de Sport au Féminin » et l’affiche du week-end entre Nantes et Le Cannet.

 

LAM (16e journée)

Vainqueur autoritaire de Sète en milieu de semaine, grâce notamment aux quatorze points d’Arthur Udrys, Tours revient à quatre longueurs de Montpellier. Les Tourangeaux auront l’occasion de maintenir la pression sur le leader héraultais ce samedi à Grenon. Mais pour cela, il faudra hausser un plus encore le niveau de jeu face à Cannes, dans ce qui s’apparente comme étant LE choc de cette 16e journée.

Pour sa part, Montpellier disputera un duel des extrêmes lors de la réception de la lanterne rouge Ajaccio.

Juste devant au classement, Nantes Rezé, après avoir fini 2020 sur deux défaites, essaiera de prendre un peu d’air avec la venue de Toulouse. Ce soir, Tourcoing compte reprendre sa marche en avant face à Nice, la rencontre Cambrai – Narbonne étant reportée pour raison sanitaire. Si le 8e strapontin, détenu par Poitiers en déplacement à Chaumont, est encore accessible pour Paris et Sète, il risque de s’éloigner pour le perdant de cette affiche prévue également dès ce soir à Charpy. Malheur donc au vaincu !

 

LAF (15e journée)

Bien que privée de spectateurs et de partenaires dans les enceintes sportives, l’opération spéciale « Plus de Sport au Féminin » ne pouvait être mise de côté en cette saison si particulière !

Et c’est la 15e et dernière journée de la phase aller qui sera à l’honneur. Si quelques duels déséquilibrés – en apparence – seront proposés avec notamment le déplacement du leader Mulhouse à Istres ou la venue de Mougins à Cannes, d’autres devraient être plus âprement disputés, comme par exemple Terville-Florange face à Marcq-en-Baroeul ou Saint-Raphaël contre Béziers.

Le face à face entre Vandoeuvre Nancy et Paris Saint-Cloud ne devrait également pas manquer de sel. Alors que Vandoeuvre Nancy a terminé l’année civile sur deux échecs relatifs, puisque battu à Béziers et à Mulhouse à chaque fois sur le même score (15-8 dans le set décisif), les Mariannes se sont offert le scalp de Nantes (3-1) juste avant les fêtes. Les partenaires de Paula Boonstra pourraient être la bonne surprise de cette seconde partie de saison.

Mais le point d’orgue du week-end se situera en Loire-Atlantique avec l’affiche entre Nantes et Le Cannet, diffusée sur les antennes de Sport en France. Pour l’occasion, le plateau d’avant match sera 100% féminin. Si la journaliste Hélène Groc dirigera les débats, elle sera entourée de deux expertes : l’ancienne centrale Jelena Lozancic, septuple championne de France avec le RC Cannes (2004 à 2007, puis 2011 à 2013) et la présidente du VB Nantes Monique Bernard, et elle accueillera également Johanna Rolland, maire de Nantes. Agnès Raharolahy (Médaille d'or des Championnats d'Europe 2015 au relais 4x400m) – de sa main innocente – procèdera au tirage au sort de la Coupe de France féminine Pro, avant de donner le coup d'envoi de cette rencontre exceptionnelle.

 

LBM (14e journée)

Le trio de tête – avec 26 points chacun – composé de Saint-Nazaire (1 match de moins), Nancy et Saint-Jean d’Illac va tenter de maintenir son rythme de croisière lors de cette 14e journée. Seule la formation girondine devra performer loin de ses bases avec un déplacement compliqué sur le parquet de Saint-Quentin. À l’aller, les partenaires de Martin Jambon n’avaient dû leur salut qu’à un cinquième set mieux négocié (15-11).

De leurs côtés, le leader nazairien face à Fréjus et son dauphin nancéien contre Mende devraient passer une soirée un peu plus sereine. Pour ce qui sera sa première rencontre de l’année civile, le Plessis-Robinson, en embuscade à la 4e place, tentera de repartir du bon pied face à France Avenir 2024. On avait laissé les Hiboux fin décembre sur une défaite à Saint-Nazaire (3-1) après une série de cinq succès de rang.


Ne ratez rien de l'actualité du Volley Pro en vous inscrivant à la newsletter hebdomadaire ! Rendez-vous ici !
lnv
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies